Comme le Pinot Blanc, le Pinot Gris est une forme de Pinot Noir qui a changé de couleur par mutation génétique spontanée.

A l’instar de ce dernier, le Pinot Gris offre une grappe compacte et bénéficie des meilleurs coteaux valaisans, les plus chauds et surtout les plus ventilés.

En Valais, on appelle ce magnifique vin la Malvoisie. Il est presque toujours récolté en surmaturé, parfois gagné par la fameuse pourriture noble. Il existe aussi quelques rares Malvoisies sèches (appelées en Valais sous le nom de Pinot Gris) qui méritent la découverte. Quoi qu’il en soit, ces vins concentrés, vineux, corsés et gras voient leur puissance se transformer en harmonie après quelques années de cave.

Information

Vin corsé avec un bouquet complexe évoquant la gelée de coing, la confiture de
mirabelle, le miel, les fruits confits les épices orientales et arômes de noisette.
Onctuosité et douceur
La Malvoisie apparaît pour la première fois en Valais dans un livre de recettes rédigé entre 1671 et 1698. Il n’est alors pas aisé de déterminer quel(s) cépages se cachent derrière cette appellation. En 1869, le chimiste zurichois Kohler établit pour la première fois une identité commune entre la Malvoisie du Valais et le Pinot gris.
8° - 10° C
Volaille crémée aux champignons sur un vin sec, fromages à croûte lavée ou foie gras sur un vin liquoreux.
Parfait