Janvier 2021

OSONS!

Pour la grande majorité des secteurs d’activités, la gestion de cette crise sanitaire
est très compliquée, due principalement à l’état permanent d’incertitude qu’elle ne
cesse d’entretenir. Nous apprenons régulièrement des choses que nous ignorions
la veille sur ce virus qui mute et qui rôde d’un pays, d’un canton à l’autre suivant un
itinéraire capricieux et une cadence imprévisible.

Entre autres secteurs, ceux du vin et de la gastronomie subissent de plein fouet la
paralysie économique provoquée par la COVID-19.
Au même titre que les agriculteurs, les primeurs, les maraîchers, et tant d’autres, les
vigneronnes et les vignerons valaisans sont en effet très impactés par les fermetures
successives des établissements de leurs premiers ambassadeurs, soit les cafés et
les restaurants.

À cela s’ajoute un ralentissement conséquent, lié entre autres, à la limitation de
recevoir dans les caves et les caveaux pour des dégustations, aux fermetures
des œnothèques, aux annulations de salons, foires, expositions, manifestations
culturelles, manifestations locales (festivals de musique, match de reines, inalpes,
fêtes villageoises…)

Aujourd’hui, par ces mots, l’Interprofession de la Vigne et du Vin du Valais (IVV) vous
invite à soutenir celles et ceux qui portent l’unité, la volonté, la créativité et l’audace
au cœur de différentes filières qui travaillent avec les cafetiers, restaurateurs et
hôteliers valaisans et suisses, notamment, les Vins du Valais.
Ici, en Valais, foyer créatif de grande ampleur de vins magnifiques, des vigneronnes
et des vignerons travaillent jour après jour pour offrir de véritables merveilles issues
des plus beaux terroirs.

Osons la rencontre avec leurs Petite Arvine, leurs Fendant, leurs Johannisberg,
leurs Païen, leurs Dôle, leurs Cornalin, leurs Humagne Rouge, leurs Syrah…
Osons la proximité! Soyons des inconditionnels de la consommation locale!
Soyons solidaires avec les professionnels de la santé et de toutes celles et tous
ceux qui sont en première ligne auxquels vont nos pensées !
Soyons toutes et tous prudents et bienveillants pour qu’enfin disparaisse ce virus
encombrant!

Unis, nous y arriverons !

Imprimer la lettre ouverte (PDF)